BIOGRAPHIE

 

Artiste multidisciplinaire trilingue, Carissa Vales baigne dans le monde des arts depuis sa tendre enfance. Dès l’âge de 11 ans, elle intègre pour la première fois une agence de casting, qui lui permettra de décrocher, au cours de sa carrière, des rôles dans plusieurs productions québécoises, de même qu’à obtenir des contrats de chant sur les scènes les plus prestigieuses de Montréal. À 18 ans, elle signe sa première composition originale, « Mr. Best », qui la mènera à fonder sa propre compagnie de productions avec deux partenaires, Productions Mecam, et à lancer son premier EP éponyme. Ce projet la fera voyager jusqu’aux États-Unis pour deux tournées promotionnelles afin de faire découvrir son matériel aux médias hispaniques de Los Angeles, qui ont entendu son premier simple et qui insistent à ce que la chanteuse vienne leur parler en personne. C’est à ce moment que Carissa donnera ses premières entrevues télévisuelles, dont au canal NBC Latino, Global TV, de même qu’à CNN Espagnol, et qu’elle assistera aux Latin Grammys Awards, accompagnée de plusieurs artistes internationaux.

Robe orange1

En parallèle de sa carrière d’actrice et de chanteuse, Carissa entame des études en cinématographie à l’Université de Montréal, afin d’acquérir des connaissances plus techniques face au travail de production visuelle. Toutefois, l’obtention d’un contrat de disque la poussera à abandonner ses études pour lancer son premier album, « Burning Your Love », qu’elle enregistrera en collaboration avec Huge Music, l’équipe qui a participé au début de la carrière du rappeur Pitbull. L’album fera sa sortie officielle en octobre 2015, recevant les éloges de la part de la presse québécoise, qui la comparent à des artistes de renommée internationale comme Jennifer Lopez et Selena Gomez. Le premier simple tiré de cet album, « City Lights » remportera le prix du public lors de la quinzième édition des Independent Music Awards, à New York. La même année, Carissa Vales se produira au Festival des Montgolfières en tant que tête d’affiche, en plus de partager la scène avec Lara Fabian lors du spectacle Le Diva Den, à la Fierté Gaie. Quelques mois plus tard, Carissa s’inscrit à l’Université de Québec à Montréal en vue d’obtenir un certificat en création littéraire afin de perfectionner son écriture et de terminer un projet littéraire sur lequel elle travaille depuis quelque temps.

En 2016, « Burning Your Love », dont les chansons « Reviens-moi » et « Don’t Let Me Go » continuent de tourner à la radio, reçoit une nomination dans la catégorie de l’album pop de l’année, à la seizième édition Independent Music Awards. En 2017, la chanteuse se joint à l’équipe du spectacle « Fiesta » d’Étienne Drapeau présenté au Casino de Montréal et un peu partout à travers la province. En juin 2018, elle offre à son public un mini-album acoustique intitulé « Amor Prohibido » composé de quelques classiques de la musique latine. Ce projet se veut comme étant une manière de remercier le public de leur support. Le EP se hisse en première position du palmarès latin sur iTunes, la journée même de sa sortie, en plus de recevoir de très bonnes critiques. 

Également comédienne, le public québécois a pu la voir l’hiver dernier dans les séries à succès District 31 (2018) et Ruptures (2018). Actuellement, nous pouvons la voir aux côtés de Patrick Huard dans la nouvelle série Les Honorables (2019), présentée sur le Club Illico. Son nouvel extrait « SAINTS » est disponible sur toutes les plateformes digitales.

Laisser un commentaire